Le slow travel, ou comment voyager lentement

Si vous êtes un digital nomad, vous avez déjà certainement beaucoup débattu sur la façon de voyager avec les autres nomades ! Alors que certains aiment se déplacer souvent et voir le plus d’endroits possible, d’autres préfèrent se déplacer tous les deux ou trois mois minimum et ainsi s’installer et vivre réellement à un endroit, d’où le terme de “slow travel”. Ce terme est assez subjectif car chaque personne a sa définition du court et du long terme. Certains diront qu’un mois de voyage est court, alors que d’autres diront que c’est un long voyage. Dans notre article, nous allons tenter de comprendre l'intérêt du slow travel, cette nouvelle tendance du voyage lent qui s’adapte parfaitement au mode de vie du digital nomad.

slowtravel-voyager-lentement-ip

1) Qu’est-ce que le slow travel ?

Le slow travel est utilisé pour ceux qui souhaitent voyager lentement. En effet, notre mode de vie moderne nous incite à être toujours pressés, à tout faire le plus vite possible pour ne rien “rater”. En anglais, le terme de FOMO est né et illustre parfaitement ce phénomène : Fear Of Missing Out ou la peur de rater quelque chose. Certaines personnes désirent prendre le temps de voyager lentement pour appréhender tous les bienfaits d’une ville ou d’un pays.

Le slow travel est donc le fait de prendre son temps lors d’un voyage, de ne pas tout planifier au risque de ne pas en profiter et ainsi de se laisser imprégner par la culture locale. Ce type de voyage très particulier, et qui devient de plus en plus tendance, est souvent utilisé par les digital nomads et consiste à bouger “lentement” d’un endroit à l’autre (au moins un mois entre chaque déplacement). En effet, en restant plusieurs mois dans un endroit, vous ne serez plus un touriste, vous apprendrez à y vivre et à vous y adapter. Pour les nomades et entrepreneurs, le slow travel est particulièrement adapté, il permet de continuer à travailler et à installer des routines (aller dans un coworking, faire du sport, etc).

2) L’intérêt de voyager lentement

Grâce au slow travel, il est possible de découvrir une ville sans forcément tout planifier, et ainsi vivre plutôt que simplement visiter un lieu. Ce mode de voyage prône le local plutôt que le tourisme de masse. En effet, en voyageant lentement, il est possible de s’imprégner des lieux et de la culture locale contrairement au « fast travel ». Le fait de pouvoir prendre son temps permet de découvrir de nouvelles choses que vous n’auriez pas planifiées en temps normal.
De ce fait, le slow travel permet de s’ouvrir au monde en prenant son temps et en se laissant rythmer par le mode de vie local afin de mieux s’imprégner de la ville et savourer le voyage. Il permet également de continuer à vivre et à travailler sans le stress de voir tous les lieux touristiques en une courte période de temps.

3) Le slow travel : pour qui ?

Le slow travel s’adresse à toute personne souhaitant s’imprégner d’un endroit plutôt que simplement faire du tourisme. Que vous passiez un mois ou un an à un endroit, le slow travel est possible et s'adapte à votre mode de vie.

En soi, nous vous conseillons de choisir un lieu dans lequel vous vous sentirez bien, et où vous pouvez vivre à un “rythme local”. Il est très fréquent pour les nomads de choisir leurs destinations non pas en fonction des attractions touristiques et des visites à faire sur place mais en fonction de la qualité de vie : climat, coworkings, cafés / restaurants, coût de la vie sur place, réseau d’entrepreneurs et de nomades, etc.

4) Comment adopter la tendance du slow travel ?

Pour adopter la tendance du slow travel, il faut penser à vivre sur un rythme lent du voyage et non voyager pour faire toutes les activités et tout voir en une semaine. Si vous êtes nomad et travaillez en voyageant, ce rythme vous épuisera très rapidement.

Pour adopter la tendance du slow travel, nous vous conseillons de :

  • Établir des routines dès que vous arrivez sur place : trouver un coworking et listez les cafés d’où vous pourrez travailler, inscrivez-vous à une salle de sport, trouvez un parcours pour aller courir, allez à des évènements pour rencontrer des gens, etc.
  • Enrichir les rencontres. En voyageant en slow travel, vous aurez plus le temps de parler à des locaux ou à d’autres nomades, et ainsi, faire de belles rencontres.
  • Vous fier à votre instinct. Lorsque vous voyagez, si un endroit ne vous plaît pas, partez et inversement, si un endroit vous plaît, étendez votre séjour !
  • Prendre part aux événements locaux. Les fêtes locales, les évènements sportifs, les activités culturelles, imprégnez-vous du lieu et de la culture du pays.
  • Comprendre et vivre de la culture locale. Mangez des produits locaux, vivez de la culture locale !

5) Les pouvoirs du slow travel

a. Faire des économies

Le slow travel vous fait faire des économies. Oui, vous avez bien lu ! Le fait de pouvoir voyager longtemps plutôt que les deux semaines habituelles vous fait dépenser moins d’argent ! En effet, la location du logement sera moins chère en fonction du nombre de jours que vous louerez car les tarifs sont dégressifs. Généralement, une location sur un mois est plus rentable qu’une location de deux semaines. De plus, Airbnb offre très souvent des réductions importantes pour les locations au mois !

En terme de transports, vous ferez des économies si vous voyagez en train ou un bus plutôt qu’en avion. Comme nous disions plus haut, vous ferez une belle expérience tout en admirant de beaux paysages.

b. Prendre conscience de l’impact écologique

En voyageant souvent, surtout si vous êtes digital nomad, vous allez vite vous rendre compte des nombreux problèmes écologiques. Pour cela, nous vous conseillons de manger la nourriture locale pour favoriser les circuits courts. Pour vous déplacer, pensez à marcher ou faire du vélo ; vous ferez d’une pierre deux coups en pratiquant en plus un peu de sport. Vous pouvez également utiliser les transports en commun ou (pour ceux qui préfèrent les taxis 🙂 ) utilisez le Uber local. Grâce à ces nombreux petits efforts, vous pouvez réduire votre empreinte carbone.

c. L’intensité du voyage

Grâce au slow travel, vous pouvez profiter de la liberté du mode de vie nomade en improvisant votre voyage tout en apprenant à vivre de la culture locale. Cette intensité de voyage vous procurera beaucoup plus de souvenirs qu’un voyage classique où tout est organisé et où vous ne comprenez pas les profondeurs de l'âme d’une ville ou d’un pays.

Au final, le slow travel est un type de voyage de plus en plus tendance, dans lequel vous pouvez dépenser moins d’argent tout en ayant de très bons souvenirs grâce à la liberté et l’improvisation de votre voyage. En tant que digital nomads, nous vous conseillons le slow travel pour ce rythme de vie. Il permet de découvrir une ville ou un pays doucement à travers la culture locale et non le tourisme de masse, et ce, tout en continuant à travailler et à être productif.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !